GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51

14 Rue de la baronne 37260 Thilouze - Mardi au Vendredi 8h-12h/14h-18h et Samedi 8h30-12h/14h-17h - Fermeture Lundi
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 B N C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garage Ondet

avatar


12112010
MessageB N C


La firme BNC (Bollack, Netter et Compagnie) fut fondée en 1923 à Levallois, à une époque où les cyclecars connaissaient une vogue croissante. Ce marché des petits véhicules détaxés d'une cylindrée inférieure à 1100cc était promis à un grand développement. Il avait caractérisé un changement d'époque, l'époque des vaches maigres, consécutif à la plus grande catastrophe qu'avait connu l'Europe, la Première Guerre Mondiale.

Cette époque consacrait la fin des anciennes élites et se proposait de démocratiser l'automobile, qui avait été avant-guerre réservée aux riches ou à quelques initiés. C'est ainsi que la firme BNC décida de se spécialiser dans la fabrication de cyclecars. Comme les autres constructeurs de cyclecars, BNC participa à des épreuves sportives, remportant au passage quelques victoires. Et comme eux, BNC passera progressivement à la voiturette, dès que le marché des cyclecars sembla s'essouffler.

La BNC Type 53, sublime !

Mais s'inspirant des petits roadsters britanniques de cette époque, BNC se concentra sur les petites voitures de sport. Dès lors BNC restreignait sa clientèle. Les automobilistes étaient en effet de plus en plus nombreux à rechercher des voitures familiales pour les promenades dominicales. Les ventes de BNC diminuèrent progressivement et la situation financière de la marque devint de plus en plus critique.

L'entreprise est alors vendue à un riche entrepreneur, Charles de Ricou. Celui-ci réoriente la marque vers les modèles de luxe et de grand tourisme, dotés d'un moteur 8 cylindres américain Lycoming de 4 litres. Mais ces modèles vendus trop cher et lancés en 1929, juste au début de la crise économique mondiale, ne sauveront pas la marque, bien au contraire.

La fin de la firme BNC sera assez cahotique. Ruiné, Charles de Ricou est contraint de vendre la marque à un de ses concessionnaires (ancien pilote BNC), André Sirejols. La fabrication artisanale des BNC devient alors un assemblage au compte-gouttes. André Sirejols assemblera jusqu'à la fin des années 30, sur commande spéciale, d'anciens modèles de voiturettes de sport BNC datant des années 20.

Sans aucun espoir de renouvellement faute de moyens financiers, la firme BNC disparut alors qu'en Angleterre le marché de la petite voiture de sport demeurait particulièrement florissant.



Garage Ondet
Revenir en haut Aller en bas
http://garage-ondet.forumactif.com
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

B N C :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

B N C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51 :: HISTOIRE AUTOMOBILE FRANCAISE-
Sauter vers: