GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51

14 Rue de la baronne 37260 Thilouze - Mardi au Vendredi 8h-12h/14h-18h et Samedi 8h30-12h/14h-17h - Fermeture Lundi
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 DECAUVILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garage Ondet

avatar


12112010
MessageDECAUVILLE


Fondée par Paul Decauville à Petit-Bourg, au sud de Paris, la firme Decauville fut d'abord spécialisée dans la seconde moitié du XIXe siècle dans la fabrication de petites locomotives, de wagonnets et de chemins de fer portatifs à voie étroite pour le transport de marchandises sur courte distance. En 1898, Decauville se lance dans la construction automobile, en espérant y rencontrer le même succès. Inspiré des premiers véhicules De Dion-Bouton, le premier modèle Decauville, une voiturette de 5HP baptisée Voiturelle, étonne par ses solutions techniques d'avant-garde (métaux légers, suspension indépendante, allumage et démarreur électriques, prise directe, châssis en tubes d'acier, roues métalliques chaussées de pneus, moteur à refroidissement par air).

La Voiturelle enregistre dès son lancement plus de 600 commandes, chiffre exceptionnel pour l'époque. La fabrication dépassera les 850 exemplaires. Mais la clientèle se désintéresse progressivement des voiturettes pour se tourner vers les voitures moyennes et supérieures. De bons résultats acquis en course ne changeront pas le destin de la Voiturelle. Une nouvelle 8HP est alors lancée en 1900, puis une 16HP en 1901. Une 10HP complète la gamme en 1902, alors que la Voiturelle est abandonnée. Revenant à des solutions techniques plus conventionnelles, les nouveaux modèles Decauville ne rencontrent pas le succès. La gamme est pourtant complétée en 1903 par deux modèles de haut de gamme, une 20HP et une 40HP.

Ses résultats en course étant en outre décevants, la firme Decauville décide de stopper sa participation à toutes les compétitions. S'étant endettée exagérément, elle se trouve rapidement confrontée à d'importants problèmes financiers, et à la fin de l'année 1903, elle se trouve acculée à la liquidation judiciaire. Au même moment, un certain Henry Royce achète une Decauville. La voiture française inspirera le britannique pour créer en 1904 sa première voiture avec Charles Rolls. Malgré la liquidation judiciaire, la firme Decauville lance en 1904 de nouveaux modèles, une 24/28HP et une 12HP. Celle-ci reçoit un bon accueil (350 exemplaires vendus). En 1905, la firme semble sortie d'affaire.

Pas pour longtemps. Plusieurs plaintes sont déposées par des clients qui contestent la qualité des voitures Decauville, ce qui provoque un effondrement de ses ventes en 1906 et 1907 (55 voitures vendues en 1907). Chant du cygne de la marque, une imposante 60HP sort en 1907, mais le mal est fait, et la firme Decauville ne pourra jamais remonter la pente. En 1908, la marque est absente au Salon de Paris. La fabrication est arrêtée depuis plusieurs mois. Les stocks de voitures invendues seront écoulés jusqu'en 1911.

La firme Decauville avait disparu à cause d'un changement de sa politique passant brutalement d'une technique avant-gardiste à des solutions très conventionnelles, et de l'emploi de certains matériaux de qualité douteuse sans doute pour réduire les coûts (déjà). Cependant, l'activité des matériels pour chemins de fer à voie étroite (cette activité était devenue autonome depuis 1903) se poursuivit et se diversifia après la guerre par la fabrication de métros, tramways, grues, matériels de travaux publics, bennes, remorques, citernes, porte-engins. Paul Decauville s'éteignit en 1922.




Garage Ondet
Revenir en haut Aller en bas
http://garage-ondet.forumactif.com
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

DECAUVILLE :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

DECAUVILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51 :: HISTOIRE AUTOMOBILE FRANCAISE-
Sauter vers: