GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51

14 Rue de la baronne 37260 Thilouze - Mardi au Vendredi 8h-12h/14h-18h et Samedi 8h30-12h/14h-17h - Fermeture Lundi
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Humber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garage Ondet

avatar


MessageSujet: Humber   Ven 29 Avr - 21:27


Thomas Humber est un industriel qui ouvrit une usine en 1868 à Sheffield pour se lancer sur un marché en pleine expansion celui du cycle où la marque se démarquera de la concurrence non seulement par l'excellence de ses produits mais aussi par une expansion commerciale hors norme qui fera d'elle le fournisseur privilégié de l'Empire du Milieu.

Les nouvelles technologies développées sur le continent par Daimler ou De Dion-Bouton vont fasciner cet homme qui à l'orée du nouveau siècle va se diversifier dans l'automobile balbutiente et ce malgrès une aversion profonde de son pays pour ces engins motorisés.

En effet il faudra attendre 1896 pour sa gracieuse majesté lève l'obligation de faire précéder les automobiles par un pieton agitant un drapeau rouge ...


En 1889, la firme inaugure une usine flambant neuve à Coventry d'où sortiront bientot des tricycles puis des quadricycles motorisés annonçant la future et première Humber 3.5hp de 1899 ... un échec commercial .

L'ingénieur français Louis Coatlen sera appellé à la rescousse pour transformer l'essai et mettre au point en 1903 une excellente monocylindre 5hp plus communément appellée "Humberette" en français dans le texte et qui marquera le premier succès de la firme sur ce nouveau marché.

Cet ingénieur tenta d'influençer la stratégie de vente d'Humber en extrapolant de la 5hp de nombreuses versions à 3 ou 4 cylindres dont la caractéristique était d'être proposée à un prix raisonnable pour conquérir une classe moyenne que les autres constructeurs ne cherchaient pas à séduire.

Les décideurs du conseil d'administration ne tinrent pas compte de cet avis pourtant judicieux et ils modifièrent le positionnement de la marque en abandonnant dès 1906 les petites cylindrées au profit des moyens haut de gamme avec une offre de modèles allant de la 12hp à la 20hp.

Un tragique incendie en 1906 va complétement détruire une des usines Humber affaiblissant la firme à un très mauvais moment car le marché automobile perçoit déja les premisses de sa première grande crise économique ...

Cette crise de 1908 donna tort au directoire de la marque car la reccession entraina la fermeture de l'usine de Beeston et la perte de l'ingénieur Coatlen qui s'en alla prodiguer ses bons conseils chez Hillman dont l'usine de Coventry jouxtait celle de ... Humber.

Seule la moderne usine de Coventry subsista et c'est discretement que la firme ressorti une version améliorée de l'Humberette mais ceci ne permit pas à la firme de retrouver sa santé financière car la clientèle débousselée par ce virement de positionnement lui préféra les petites Hillman concues par Louis Coatlen !


Les commandes de guerre apportèrent un sursit financier que Humber transforma en salut dans les années 20 où la firme renoua avec le succès si bien qu'elle se permit même de se diversifier dans les utilitaires moyens lours tonnage en rachetant le fabricant Commer.

Bien lui en prit car les bonnes ventes de sa nouvelle filiale lui permirent d'échapper à l'écatombe de 1929 et de franchir l'obstacle sans trop d'encombre en profitant d'un marché en plein essort.

Cette bonne santé financière aiguisa l'appétit des frères Rootes déja fortement impliqué famillialement dans le capital de la marque voisine Hillman.
La synergie des moyens de production couplée à une centrale d'achat commune aux deux marques s'avera si evident qu'en 1930 le groupe Rootes fut formé pour faire jeu égale avec le groupe concurrent Nuffield nouvellement constitué et Vauxhall filiale de GM.


Longtemps cet équilibre des forces sera caractéristique de l'industrie automobile anglaise et ce malgrès toutes les pérépéties issues des fusions et rachats par des groupes étrangers américains, européens ou asiatiques.

Rapidemment, Humber va devenir le porte drapeau prestigieux de Rootes notamment avec ses modèles "Snipe" ou "Pullman" entre autres que le carrossier Trupp & Maberly habillera avec de superbes carrosseries que l'on retrouvera en bonne place dans les parades royales de Buckimgham Palace.

L'anedocte veut que la Super Snipe du Général Montgomery dénomée Old Faithful soit tombée dans la mer lors du débarquement et que 48h suffirent à la remettre en état de marche !

La firme fera parler d'elle en France lors du fameux Rallye Monte-Carlo 1950 connu pour son enneigement exceptionnel car elle parviendra à prendre à la plus grande surprise de tous la seconde place derrière l'Hotchkiss de Becquart.

Humber continuera à proposer de superbes berlines 6 cylindres jusqu'à son rachat en 1964 par Chrysler qui batardisera alors la marque en donnant ce prestigieux porte nom à une version "huppée" de l'Hillman Minx dont le dernier avatar sera en 1966 la Humber Spectre mk2 avec qui cette grande firme disparaitra dix ans plus tard.



GARAGE ONDET JEAN CLAUDE
Revenir en haut Aller en bas
http://garage-ondet.forumactif.com
 
Humber
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51 :: MARQUES ANGLAISES-
Sauter vers: