GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51

14 Rue de la baronne 37260 Thilouze - Mardi au Vendredi 8h-12h/14h-18h et Samedi 8h30-12h/14h-17h - Fermeture Lundi
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Lada (Russie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garage Ondet

avatar


MessageSujet: Lada (Russie)   Sam 30 Avr - 12:24


AvtoVAZ (en russe АвтоВАЗ) est le premier constructeur d'automobiles national russe, loin devant le deuxième GAZ. Initialement nommé VAZ (ВАЗ, Волжский автомобильный завод, prononcé Voljskiy Avtomobilny Zavod, soit « Usine d'automobiles de la Volga »), la société a pris son nom actuel en 1993. L'entreprise AvtoVAZ est plus connue par le nom de sa marque : Lada.

VAZ est le premier assembleur d’automobiles en Russie, constructeur généraliste d’entrée de gamme.

L'entreprise tire son nom de la Volga, fleuve au bord duquel se situe la ville de Togliatti, où sont produites les Lada. Son logo représente un bateau traditionnel de la Volga.


Le 5 avril 1966, le président du conseil des ministres de l'URSS, Nikolaï Nikolaïevitch Kossiguine approuve le rapport sur la vingt-troisième directive du PCUS sur la réalisation du Plan quinquennal pour le développement de l'État populaire pour 1966-1970, qui affirme la nécessité de construire une nouvelle usine d'automobiles en Union Soviétique. Des discussions commencent avec le conglomérat automobile italien Fiat, dès avril de la même année (15 avril - 7 mai), à Turin, en Italie. Le 4 mai est signé un protocole de collaboration dans le domaine du développement de la construction automobile. D'après cet accord, Fiat devait fournir l'équipement technique de l'usine et former les spécialistes. Un accord interbancaire de crédit est également signé entre la Vnechtorgbank et l'Instituto Mobiliaro Italiano.

Le projet est rendu public en URSS le 30 juin. Le 20 juillet 1966, après analyse de cinquante-quatre différents projets de construction, le comité central du PCUS et le gouvernement de la patrie des travailleurs prennent la décision de construire une grande usine de fabrication d'automobiles dans la ville nouvelle de Togliatti, nommée ainsi en l'honneur du chef communiste italien Palmiro Togliatti, décédé en 1964. L'accord de création de la marque stipulait que Fiat apportait son savoir faire en matière de réalisation de centres de production: l'usine de Togliatti était la réplique de la gigantesque usine de Mirafiori à Turin. L'usine VAZ fut construite en 1966, sur un site encore vierge, près de l'ancienne Stavropol-na-Volge, inondée par un barrage sur la Volga. Le 15 août, le ministère du commerce extérieur de l'URSS et le constructeur italien Fiat conclurent un accord général de coopération, d'une durée de huit ans, dans «le domaine du développement de la construction automobile, le projet d'une usine d'automobiles et sa construction en URSS». Le 25 août, les premiers ouvriers arrivent sur le futur site de l'usine afin de procéder à des recherches géologiques, et le premier coup de pelle pour la réalisation de l'ensemble est donné le 14 janvier 1967. Des milliers d'hommes, surtout des jeunes, furent engagés pour construire une usine géante dont le coût final fut d'un milliard de roubles de l'époque.

En 1969 commence la formation des employés de l'usine conçue par Fiat Engineering pour fabriquer 670 000 modèles Fiat 124 par an. La première voiture d'essai est assemblée en 1969 et, le 19 avril 1970, la chaîne de montage principale produit ses six premières automobiles VAZ-2101 Jigouli (ВАЗ-2101 «Жигули»), modèle étroitement dérivé de la Fiat 124 et produit sous licence. Ce véhicule abordable, très robuste et polyvalent connut beaucoup de succès en Union Soviétique et une certaine réussite à l'exportation, reçut dans son pays d'origine le surnom de « kopeika » (de « kopek »).


Pour des raisons de facilité de prononciation, la marque Lada a été créée afin de promouvoir la vente en Europe de l'Ouest du modèle Jigouli. La marque Lada connut un certain succès en Europe avec le modèle Niva, produit à partir de 1976. Les dirigeants d'AvtoVAZ ont décidé, au début des années 2000, d'utiliser pour l'avenir le nom de Lada, également en Russie.


L'entreprise est privatisée en 1992.

Après avoir vainement recherché une plus étroite collaboration industrielle et financière avec Fiat, qui choisit finalement un partenariat avec GAZ, AvtoVAZ se tourna vers General Motors pour l'aider dans la conception et la fabrication de la deuxième génération du tout-terrain Niva, vendu sous la marque Chevrolet en Russie. Toutefois, un contentieux portant sur cette coentreprise est apparu; il a été résolu et la production des modèles Chevrolet a repris dans l'usine de Saint-Pétersbourg, d'une capacité de 75 000 unités.

Après une succession de dirigeants à la tête de l'entreprise, celle-ci est renationalisée après l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine. L'objectif est alors le redressement national de l'industrie automobile russe et le gouvernement refuse alors toute prise de participation au capital. L'entreprise est alors possédée à 75 % par Rosoboronexport, l'agence nationale d'exportations d'armements. Mais les pertes s'aggravant après la diminution de la part de marché de Lada, le gouvernement a laissé entendre qu'il ne refinancerait plus l'entreprise, ouvrant la voie aux capitaux des constructeurs étrangers.

À l'origine, la marque Lada a été créée pour des raisons de facilité de prononciation, afin de promouvoir la commercialisation, en Europe de l'Ouest, du modèle Jigouli d'AvtoVAZ. « Lada » est, en réalité, le nom d'un petit bateau russe, le Lada, utilisé sur le fleuve Volga qui coule près de l'usine de construction ; ce navire est représenté sur le logo de la marque.

Lada connut un grand succès en Europe avec le modèle Niva produit à partir de 1976 : véhicule tout-terrain compact, et doté, caractéristique rare pour l'époque, de quatre roues motrices en permanence, et d'une carrosserie monocoque.

Les véhicules d'AvtoVAZ exportés à destination des pays communistes d'Europe centrale et orientale furent d'abord exportés sous la dénomination soviétique de Jigouli mais la marque Lada fut aussi rapidement adoptée par la suite. Le modèle VAZ-2110 Lada 110 fut le premier à avoir été vendu en Russie sous le nom « Lada ». Désormais, c'est le cas pour tous les modèles de la marque.








Aujourd’hui, la capacité de production de l’usine de Togliatti est d’environ 720 000 voitures par an. Si l’on y ajoute la production des douze autres usines (notamment des marques russes assemblant des modèles sous licence) qui produisent ou assemblent des Lada, la production annuelle s’élève à près d’un million de véhicules.

Les négociations qui étaient en cours pour une prise de participation de 25 % de Renault dans AvtoVAZ et l’installation d’une chaîne de production de son modèle Logan à Togliatti ont abouti. Lada a en effet accepté la prise de participation proposée par Renault, un accord a été signé le 8 décembre 2007. Mais pour l’emporter face à Fiat, Renault a dû modifier son projet et s’engager en priorité à renforcer et développer la marque Lada. Renault devrait ainsi contribuer à moderniser la gamme et a concevoir une future petite berline Lada.

Au cours de l’été 2007, AvtoVAZ a tenté de relancer une collaboration avec Fiat Auto afin de fabriquer des modèles d'automobiles de grande diffusion, ainsi que des moteurs, pour remplacer les très anciens moteurs dérivés des Fiat 124 des années 1960 et qui équipent toujours certains modèles de la marque.


Le 29 février 2008, le groupe automobile Renault-Nissan a acquis la minorité de blocage, 25 % plus une action, d'AvtoVAZ pour un montant d'un milliard de dollars. Un accord de partenariat stratégique qui porte sur la coopération en matière de développement des hautes technologies et des campagnes de mise en marché conjointes.





Revenir en haut Aller en bas
http://garage-ondet.forumactif.com
 
Lada (Russie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51 :: AUTRES MARQUES-
Sauter vers: