GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51

14 Rue de la baronne 37260 Thilouze - Mardi au Vendredi 8h-12h/14h-18h et Samedi 8h30-12h/14h-17h - Fermeture Lundi
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 DE DION BOUTON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garage Ondet

avatar


06112010
MessageDE DION BOUTON


La firme De Dion-Bouton a été créée à Puteaux en 1882 par le comte Albert De Dion, personnage fortuné passionné par la technique, et Georges Bouton, ingénieux fabricant de maquettes scientifiques. Leurs premiers modèles seront propulsés par la vapeur, à l'instar des Bollée et Serpollet. La bataille entre les moteurs à pétrole et les moteurs à vapeur était encore incertaine en cette fin de siècle.

Peu à peu, De Dion accepte l'idée de fabriquer un moteur à pétrole. Celui-ci verra le jour peu avant le siècle, provoquant le départ de la firme de l'ingénieur Trépardoux, celui-ci étant resté un défenseur invétéré du moteur à vapeur. Le nouveau moteur à pétrole De Dion-Bouton sera un pur chef d'œuvre de mécanique. Utilisant de nouveaux matériaux comme l'aluminium, ce moteur est plus léger et tourne 2 fois plus vite que ceux alors disponibles sur le marché. Il sera fourni à de nombreux constructeurs, à l'instar de celui de Daimler. De Dion-Bouton parviendra à fabriquer au total 50 000 exemplaires de ce type de moteur !


Le comte De Dion étonne par son dynamisme. Il fonde en 1895 l'Automobile Club de France (cette société est chargée de défendre les automobilistes et de promouvoir l'organisation des courses, des concours et des salons). En 1897, il fonde la Chambre Syndicale des Constructeurs Automobiles (il en sera président de 1897 à 1926), puis l'Aéro-Club de France en 1898 (dédiée à l'aéronautique naissante). Pendant ce temps, la marque De Dion-Bouton conçoit le célèbre pont De Dion (breveté en 1893), invente le vélomoteur, s'illustre dans des épreuves sportives, diversifie sa production en produisant camions, autobus et autorails. Les usines De Dion-Bouton tournent à plein régime tout au long des années 1900.

La firme de Puteaux conçoit même un moteur V8 qui servira de base au groupe General-Motors pour l'élaboration du fameux et célèbre V8 de la Cadillac. De Dion-Bouton est très appréciée également pour ses véhicules de lutte contre l'incendie, ses ambulances, ses bennes à ordures, ainsi que ses autobus pour la RATP nouvellement créée. Elle réalisera aussi pour l'aviation des moteurs V12 et V16. Pendant la Première Guerre Mondiale, la firme de Puteaux participe activement à l'effort de guerre en produisant camions, automitrailleuses, voitures blindées, obus, moteurs d'avions. Mais après la guerre, alors que l'automobile européenne va progressivement se démocratiser, De Dion Bouton ne parvient pas à rebondir.


Vendues trop cher face aux nouvelles voitures de grande série, ne pouvant rivaliser non plus dans le haut de gamme face à des marques telles que Bugatti ou Hispano-Suiza, les De Dion-Bouton 10HP, 12HP, 15HP et 18HP voient leurs ventes fondre comme neige au soleil… Le comte De Dion, devenu marquis, n'a plus le dynamisme de jadis, et laisse à ses concurrents l'initiative des derniers perfectionnements techniques. La crise économique mondiale commencée en octobre 1929 porte un coup fatal à la marque, et la production des voitures De Dion-Bouton est arrêtée en 1933. Celle des utilitaires se poursuivra jusqu'en 1953, quinze ans après la disparition de Georges Bouton et sept ans après celle d'Albert De Dion. L'automobile leur doit beaucoup.


Garage Ondet
Revenir en haut Aller en bas
http://garage-ondet.forumactif.com
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

DE DION BOUTON :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

DE DION BOUTON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51 :: HISTOIRE AUTOMOBILE FRANCAISE-
Sauter vers: