GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51

14 Rue de la baronne 37260 Thilouze - Mardi au Vendredi 8h-12h/14h-18h et Samedi 8h30-12h/14h-17h - Fermeture Lundi
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 DELAUNAY BELLEVILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garage Ondet

avatar


08112010
MessageDELAUNAY BELLEVILLE


La firme Delaunay-Belleville fut créée en 1904 à Saint-Denis, en banlieue parisienne. Elle fut spécialisée dans les voitures très coûteuses, somptueuses et silencieuses. Jusqu'à la Première Guerre Mondiale, avant l'arrivée des Hispano-Suiza et Farman, les Delaunay-Belleville furent considérées à juste titre comme les plus prestigieuses des voitures françaises. Dans le monde entier, la firme de Saint-Denis évoquait la grande classe, et comptait parmi ses clients, le roi Edouard VII, le président Roosevelt, le président de la République Raymond Poincaré, le tsar Nicolas II. Les modèles de la prestigieuse firme étaient reconnaissables entre mille par leur capot et calandre subtilement arrondis.


Hélas, au début des années 20, avec l'arrivée de nouvelles concurrentes (Hispano-Suiza et Farman) l'étoile de la marque commença à pâlir, et sa situation s'aggrava encore dans les années 30, du fait de la crise économique mondiale déclenchée fin 1929, qui réduisit comme peau de chagrin le marché des voitures de luxe. A la veille de la Seconde Guerre Mondiale, la firme Delaunay-Belleville vivotait avec un modèle 6 cylindres de 2300cc, d'aspect démodé et peu prisé de la clientèle, car vendu trop cher, mais les firmes Hispano-Suiza et Farman avaient déjà disparu.


Après la Libération, les usines de Saint-Denis reprirent la production en toute petite série des modèles désuets d'avant-guerre, habilement modernisés grâce à une partie avant remaniée rappelant la Buick 1939. Quoique relativement distingué, le nouveau modèle Delaunay-Belleville ne fut fabriqué qu'en quantités insignifiantes : 4 exemplaires en 1946, 6 en 1947 et 4 en 1948, après quoi l'activité de la firme fut arrêtée définitivement. Les usines de Saint-Denis furent alors rachetées par la société Rovin, qui se spécialisera (ironie de l'histoire) dans la production de microcars, minuscules voitures à vocation économique. Ce type de véhicules connaîtra un certain succès en France (Isetta, Vespa 400) jusqu'à la fin des années 50.


Garage Ondet
Revenir en haut Aller en bas
http://garage-ondet.forumactif.com
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

DELAUNAY BELLEVILLE :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

DELAUNAY BELLEVILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51 :: HISTOIRE AUTOMOBILE FRANCAISE-
Sauter vers: