GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51

14 Rue de la baronne 37260 Thilouze - Mardi au Vendredi 8h-12h/14h-18h et Samedi 8h30-12h/14h-17h - Fermeture Lundi
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Excalibur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garage Ondet

avatar


MessageSujet: Excalibur   Mar 9 Nov - 1:56


L'Excalibur a crédibilisé l'industrie de la réplique de voitures anciennes aux Etats-Unis. Cette firme fondée en 1964 par les deux fils du styliste Brooks Stevens (qui avait succédé à Raymond Loewy chez Studebaker), a produit méticuleusement de magnifiques et très exclusives routières, au rythme d'une centaine d'unités par an, puis 200 par an à partir du milieu des années 70.

Le premier modèle présenté en 1964 (ou Série I) reprenait le style de la Mercedes SSK de 1928. La calandre reproduisait fidèlement celle des SSK, mais possédait une mascotte nécessairement différente (mais pas trop) de celle de Mercedes, l'étoile à trois branches étant remplacée par l'épée Excalibur enfermée dans un cercle.

D'abord présentée en deux places (roadster), l'Excalibur fut proposée en quatre places (phaeton) en 1965, qui elle, était une fidèle réplique de la Mercedes SS de 1928. Conçue sur un châssis de Studebaker Lark, pour des raisons « familiales », l'Excalibur Série I en reprenait également le moteur.

En 1966, la disparition de Studebaker obligea les frères Stevens à s'approvisionner chez GM, où le moteur de la Corvette leur sembla tout indiqué. Dotée de ce nouveau moteur, l'Excalibur transfigurée atteignait cette fois 250km/h.

En 1969, fut lancée une nouvelle Excalibur (Série II), plus imposante, dotée d'un nouveau châssis qui n'avait plus rien à voir avec l'ancien châssis Studebaker. Plus lourde, cette nouvelle version avait une vitesse maximale de 240km/h.

L'Excalibur Série III fut lancée en 1974, avec des modifications concernant la carrosserie (jupes d'ailes, pare-chocs volumineux) imposées par les nouvelles règlementations américaines concernant la pollution et la sécurité. Jusqu'en 1980, 1 100 Série III furent produites contre 700 pour l'ensemble des Série I et II. Cette série, un peu moins rapide que la Série II, demeurera la plus produite.

En 1980, fut lancée l'Excalibur Série IV. La ligne cette fois était plus fluide, proche des Mercedes 500K/540K des années 30 qui représentèrent en leur temps aussi une évolution des SS/SSK. Ce nouveau modèle était traité davantage comme une luxueuse torpédo que comme une puissante machine de sport, ce qu'étaient les trois premières séries.

Avec la Série IV, la firme atteignait le Grand Tourisme, l'accent étant mis plus sur le confort que sur la vitesse pure. Mais les volumes de ventes trop faibles mirent à mal la rentabilité de la firme, qui fut rachetée en 1986 par un consortium américain.

Un an plus tard, Excalibur pouvait de nouveau se permettre de lancer un nouveau modèle, qui était en fait une Série IV habillée d'une carrosserie quatre portes dite Sedan (conduite intérieure), sans doute la plus extravagante de toutes les Excalibur, qui s'étirait sur 5,70 mètres de longueur… Cette carrosserie permettait une habitabilité exceptionnelle à l'arrière.

Les Excalibur Série IV furent produites finalement au rythme de 200 unités par an, volume qui assurait le seuil de rentabilité de la firme. Aujourd'hui, les Excalibur restent parmi les plus extraordinaires automobiles de ces trente dernières années, que l'on peut parfois rencontrer devant une boite de nuit chic ou un luxueux hotel cinq étoiles.



Revenir en haut Aller en bas
http://garage-ondet.forumactif.com
 
Excalibur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GARAGE ONDET - 02 47 26 87 51 :: MARQUES AMERICAINES-
Sauter vers: